septembre 2013

Extraordinaire Destin de la Villa CAVROIS

l'art du plan
Les journées européennes du Patrimoine sont l’occasion pour le CMN de présenter au public l’état d’avancée du vaste chantier de restauration de la Villa Cavrois. Ouverture exceptionnelle le dimanche 29 septembre 2013, je n’ai donc pas voulu rater cette chance.

Conçu à partir de 1929, achevée en 1932, la villa est une demeure familiale, commandée par l’industriel roubaisien du textile Paul Cavrois et son épouse, auprès de l’architecte Robert Mallet-Stevens, figure du courant moderniste. Obéissant à un programme précis, cette villa concentre alors toutes les technologies avancées et constitue un choc esthétique, dont les effets sont encore perceptibles.

Un destin Malheureux s’acharne sur la villa, puisque durant la Seconde guerre mondiale, elle est occupée par l’armée allemande, qui comble le miroir d’eau. Après le départ de l’occupant, elle est vandalisée. Paul Cavrois décède en 1964, son épouse en 1986. L avilla est vendue à un promoteur voisin qui souhaite la détruire. De graves dégradations, commises dans les années 1990, la destinent à disparaitre.

Des passionnés se mobilisent pour la sauvegarder et obtiennent qu’elle soit classée monument historique en 1990, mais le promoteur-propriétaire néglige la villa et laisse opérer les pilleurs. L’Etat décide d’acheter la propriété, alors en péril grave, en 2001, amputée toutefois d’une grande partie du parc.

L’importante restauration est mise en oeuvre par le Centre des monuments nationaux depuis 2008 est sera achevé début 2015.

Ce fut pour pour moi, une agréable visite, enrichissante et pleine de surprises. Les talents de Robert Mallet- Stevens font de lui un artiste complet.

Je suis toujours en admiration devant une telle architecture avant-gardiste. Une oeuvre intemporelle auquelle les architectes d’aujourd’hui en font une référence.

Read more

Journée du patrimoine à Bruxelles

l'art du planCette année les journées du Patrimoine de Bruxelles, le 14 et 15 septembre 2013, sont sur le thème : Brussels m’as tu vu ?

Read more