Le minimalisme japonisant du LOUVRE – LENS

Au milieu du parc imaginé par Catherine Mosbach, situé sur un ancien carreau de mine, on peut désormais admirer le bâtiment du musée du Louvre-Lens à l’architecture contemporaine, lumineuse et minimaliste réalisé par les célèbres architectes Ryue Nishizawa et Kazuyo Sejima de l’agence Sanaa.

florence jacek l'art du plan

Ce musée d’une surface totale de 28 000 m2 se déploie sur un parc de vingt hectares .

Les cinq bâtiments principaux (un cube, le hall d’accueil et quatre parallélépipèdes dont les toits plats et les murs en verre, légèrement courbes, suivent les lignes naturelles du terrain), reliés entre eux par une ligne continue (« la Galerie du temps » dont le sol en béton ciré et les lamelles inclinées qui apportent une lumière zénithale naturelle évitent les ombres et les reflets) sont longs et bas (six à sept mètres de hauteur), reflétant la lumière par leur structure en verre feuilleté dépoli et en panneaux de bois recouverts d’un bardage en aluminium poli et anodisé: l’édifice joue ainsi sur la sobriété et la transparence des façades dans lesquelles se reflète le parc.

Une architecture intérieure sobre et innovante.

architecture d'intérieur

 

 

florence jacek l'art du plan

 

 

florence jacek  l'art du plan

 

florence jacek l'art du plan

 

architecte d'intérieur la révèle

 

 

 

architecte d'intérieur nord lille

 

 

 

architecte d'intérieur nord lille